Enerpaper a vu le jour en tant qu’isolant de soufflage pour les interstices des ouvrages en maçonnerie, les toits et les combles.

Il se caractérise par ses caractéristiques innovantes. Le matériau isolant d’Enerpaper, composé de cellulose stabilisée, est produit  selon un processus de fabrication unique au monde protégé par un brevet international.

COMMENT LE CARTON RECYCLÉ EST-IL UTILISÉ ?

La production des bobines isolantes (unique au monde) est réalisée selon un processus comprenant 3 phases principales:

1

Le carton est travaillé et soumis à un traitement spécial anti-flammes, anti-moisissures et anti-poussières dans les papeteries.

Durant cette phase, le processus permet de réduire de 50% l’utilisation des additifs chimiques par rapport aux fabriques de papier concurrentes.

2

Toujours durant la production, un traitement de surface qui permet de contrôler, de manière précise, l’épaisseur et la densité des flocons finaux est appliqué sur la bande de papier.

3

La matière première, transformée en bobines, arrive chez Enerpaper.

Elle sera transformée, avec des machines spéciales,  en ouate de cellulose et soufflée dans les interstices des ouvrages en maçonnerie, les toits et les combles.

La présentation en vrac des flocons de cellulose Enerpaper permet la pose de cet isolant dans des bâtiments de nouvelle construction. De plus, il peut être utilisé pour améliorer l’isolation thermique d’ouvrages en maçonnerie et de toitures de bâtiments existants.

LA MACHINE DE SOUFFLAGE NERPAPER